Pur comme un blog de bière!




mercredi 13 juillet 2016

Une bière: La St Stefanus Blond.

Fruit du partenariat entre la brasserie Van Steenberge et le monastère de St Stefanus de Gand, la bière “Augustijn” est née en 1978. Après l'ajout à la recette d'une seconde fermentation en 1982, la bière va acquérir un beau succès auprès des consommateurs.
Récemment, la brasserie s'est trouvée opposée au géant allemand Augustiner pour des histoires de nom et n'a pu distribuer sa bière sur certains marchés, aussi elle a décidé de repenser sa distribution et sa communication en s'associant notamment avec le groupe SAB Miller.

Sur la base de l'Augustijn est née une nouvelle bière: la St Stefanus.
On retrouve donc une bière de fermentation haute brassée avec un soupçon de riz, trois sortes de malts, un peu de sucre ainsi que trois souches de levure.
Non pasteurisée elle est refermentée en bouteille avec deux nouvelles souches de levure et titre ainsi 7°.
Surmontée d'une belle mousse blanche conséquente qui retombe lentement, la « St Stefanus Blond » dévoile une robe jaune-orangé légèrement trouble.
Exhalant des effluves fruitées et finement maltées ainsi qu'une odeur un peu sèche, la bière est en bouche douce, équilibrée et peu amère.


A l'instar d'autres bières tel la Chimay bleue, la St Stefanus Blond porte une date d'embouteillage pour ainsi la faire vieillir et la boire au moment de dégustation voulu.

samedi 2 juillet 2016

Une bière: La Fuller's London Porter.

Située tout prés de la Tamise dans le quartier londonien de Chiswick, la “Fuller's Brewery” occupe la même place depuis plus de 350 ans puisque bien que la brasserie est été officiellement fondée en 1845 on brasse de la bière sur le site depuis le XVIIiéme siècle.
Aujourd'hui, la brasserie a bien grandi et est propriétaire de plus de 380 pubs à travers l'Angleterre. Elle propose également prés d'une vingtaine de bières en bouteilles ou à la pression dont certaines ont récoltés les plus grands prix internationaux.

La « Fuller's London Porter » est une bière de haute fermentation titrant 5,4°, souvent considérée comme la meilleure Porter du monde elle a
remporté de nombreuses récompenses.
Auréolée d'une mousse grossière aux reflets bruns, cette londonienne exhibe une robe rubis-acajou foncé.
Au nez, se dégagent des effluves de malt grillé, de fruits noirs et de réglisse.
En bouche, on découvre une bière douce et complexe où règne un délicieux goût de café froid.

A l'origine en 1816, la brasserie fut baptisée Griffin, elle changea de nom avec l'arrivée de l'actionnaire John Fuller mais garda son blason.

Aujourd'hui en l'honneur de son passé, l'entreprise exhibe toujours sur son emblème un Griffon, animal mythologique mi-lion mi-aigle.

samedi 18 juin 2016

Une bière: La Singha Premium Beer.

La brasserie thaïlandaise “Boon Rawd” est née en 1929 mais ce n'est que quatre ans plus tard qu'est sortie la “Singha”, toute première bière de la plus grande brasserie de Thaïlande.
Aujourd'hui c'est des millions de litres de bière qui sont produits chaque année, aussi la brasserie a complété sa gamme avec quelques autres bières dont une “Singha Light” à 3,5°.

La “Singha Premium Beer” est une bière de basse fermentation titrant 5°.
Surmontée d'une belle mousse blanche, cette thaï s'habille d'une robe blonde paille limpide.
Exhalant une fine odeur piquante, sèche et légère de céréale, elle apparaît en bouche doucement sucrée, peu amère et aériennement maltée.

Comme de nombreuses bières, l'étiquette de la bouteille représente un lion, mais ici il est de couleur dorée comme la bière et arbore les traits thaïlandais d'une créature mythologique puissante le Rajasi.
Le cou de la bouteille présente également une étiquette sur laquelle on peu voir un autre animal fantastique le Garuda moitié humain moitié oiseau.

Celui-ci représente l'approbation royale envers la brasserie pour sa réputation de longue date!

mardi 3 mai 2016

Une bière: La Jack Hammer.

Rien que le nom de la bière annonce déjà la couleur: “Jack Hammer”!!
Écrit en un seul mot, un jackhammer est un marteau-piqueur ou bien un super vilain de chez Marvel. Écrit en deux mots, cela devient une attaque de catch ou bien une position sexuelle. Mais c'est également une bière délicieuse et extrêmement houblonnée de la brasserie Brewdog.

Ébauchée en 2012, la bière a attendu deux ans pour se retrouver dans le catalogue complexe de la brasserie au rayon « amplified », rayon qui regroupe des bières alcoolisées et très houblonnées.
Titrant 7,2° la « Jack Hammer », bière de haute fermentation, serait selon les classements une West Coast IPA, une India Pale Ale dopée aux houblons californiens.
Surmontée d'une mousse blanche stable, cette écossaise possède une robe jaune pâle laiteux.
Au nez explosent des odeurs de fruits exotiques et d'agrumes comme le pamplemousse.
En bouche, on retrouve le côté fruité mais peu sucré ainsi que de fines notes maltées et fleuries, ensuite arrive l'amertume terrible et longue presque résineuse.
Conseillée pour accompagner les mets épicés, elle est aussi a essayer sur des fromages puissants.


L'amertume d'une bière se mesure en IBU (International Bitterness Unit) . Plus la valeur est importante plus la bière est amère. On peut ainsi monter au delà de 100, vers 150 pour une bière très amère. La « Jack Hammer », elle, ne fait pas dans la dentelle et revendique 200 IBU théoriques !!

dimanche 14 février 2016

Une bière: L'Innis & Gunn Rum Finish.

Les brasseurs d' « Innis & Gunn » se sont fait une spécialité de faire vieillir certains brassins de leurs bières en fûts de spiritueux. Pour leur « Innis & Gunn Rum finish », bière de dégustation, les écossais ont fait maturer leur production pendant 57 jours en fût de chêne ayant contenu du rhum caribéen.
A la base édition limitée, cette bière est aujourd'hui dans la gamme régulière de la brasserie aux côtés de l' « Original » et de la « Toasted Oak IPA ».

La « Rum Finish » est une bière de haute fermentation titrant 6,8° vieillie en fût de rhum.
Dotée d'une belle mousse aux reflets beiges conséquente et stable, cette écossaise à la robe rousse transparente exhale une odeur fruitée et vanillée ainsi que des effluves alcooliques et vineuses.
En bouche, après une attaque de rhum et de sucre, on découvre une bière aqueuse et fruitée avec peu de longueur et une faible amertume .


Au début 2015, lors de l'arrivée au cinéma du film « 50 nuances de Grey », la brasserie a surfé sur la popularité de l'événement et a sorti en édition limitée de 200 bouteilles une bière nommée « Fifty Shades of Green ». Ce breuvage assemblé avec cinquante (!) houblons différents ainsi qu'avec des aphrodisiaques (ginseng, ginkgo biloba et damiana) s'est vendu prés de 46 euros la bouteille de 33cl !

dimanche 31 janvier 2016

Une bière: La Leffe Royale Cascade IPA.

En 2012, Leffe a décidé de compléter sa gamme de bières en introduisant la « Leffe Royale » bière de haute qualité aux trois houblons.
Devant le succès rencontré par son produit, la brasserie belge a élargi sa gamme de bières houblonnées sur la base de cette « Leffe Royale ».
Aussi en 2015, celle-ci a complété son nom pour devenir « Leffe Royale Whitbread Golding » du nom du houblon belge prédominant dans la recette. Est également née sa petite sœur la « Cascade IPA » préparée à base de houblon américain.
Quelques mois plus tard, c'est la « Mapuche » argentine qui est arrivée, suivie tout dernièrement de la « Mount Hood ».

La « Leffe Royale Cascade IPA » est une bière de haute fermentation, houblonnée à cru en fin de fermentation avec du houblon américain Cascade.
Titrant 7,5°, la bière possède une mousse blanche et serrée ainsi qu'une robe jaune-orangé transparente.
Doté d'une fine odeur aromatique de houblon, cette belge est doucement maltée et bien houblonnée, elle est agréable à boire et on ressent peu son alcool.


Développé en 1956 aux États-Unis, le houblon Cascade est actuellement très prisé des brasseurs notamment pour les fameuses IPA. Sa concentration en huiles essentielles apporte des saveurs florales et d'agrumes tels que le pamplemousse et le citron.

dimanche 24 janvier 2016

Une bière: La Grosse Bertha.

« Beer Brussel Project », projet participatif belge de fabrication de bières co-créatives, mélange les genres dans ses associations.
Le concours 2014 concernait une bière de froment re-visitée à la sauce belge et c'est ainsi qu'au mois de mai été choisie parmi quatre projets le « proto 3 » baptisé « Grosse Bertha ».

Bière de haute fermentation, cette Hefeweizen avec 40 % de blé est bio et titre 7°.
Surmontée d'une mousse blanche de belle tenue, la bière est habillée d'une robe jaune transparente.
Au nez, on discerne une odeur sèche et de levure, en bouche on découvre une bière ronde et sucrée, au goût fruité ainsi qu'à l'amertume très légère.


Les « Grosse Bertha » étaient des imposantes pièces d'artillerie allemande de la Première Guerre Mondiale. Nommées en honneur de la femme du dirigeant de l'usine d'armement Krupp, ces canons ont servi à pilonner les forteresses de nombreuses villes mais contrairement aux croyances, ils n'ont jamais attaqué Paris.

lundi 18 janvier 2016

Une bière: La Traquair House Ale.

Située au sud de l’Écosse dans les les anciennes « Scottish Borders », Traquair House se veut l'un des plus vieux manoirs fortifiés ayant été continuellement habité.
A l'origine pavillon de chasse utilisé par les rois écossais depuis le XIIe siècle, ce manoir à la longue histoire devient en 1491 propriété de la famille Stuart.
Agrandie au cours des siècles, la Traquair House comprend aujourd'hui 50 chambres et est ouverte aux visiteurs qui peuvent ainsi découvrir l'histoire de l’Écosse à travers le musée quelle est devenue.
Au XVIIIe siècle, sous le règne de Mary Stuart, le manoir possédait sous la chapelle une brasserie qui a cessé ses activités le siècle suivant mais sans être démantelée.
Aussi en 1965, la famille a relancé les activités brassicoles avec le matériel d'origine et actuellement 1000 hectolitres sont produits par an.

Une des plus renommées et récompensées des bières du manoir est la « Traquair House Ale » brassée pour la première fois en 1965.
Bière de haute fermentation titrant 7,2°, cette écossaise possède une mousse assez serrée aux reflets bruns qui s'effondre délicatement.
Habillée d'une robe rousse limpide, elle exhale un nez alcoolisé et sucré et des effluves de réglisse. En bouche, on découvre une harmonie où l'alcool, le côté sucré et les malts torréfiés s'équilibrent, un léger côté aqueux et une très fine amertume.


La brasserie propose actuellement cinq bières dont les noms sont associés à l'histoire du manoir. Ainsi la « Jacobite Ale » et la « Stuart Ale » célèbrent la famille Stuart propriétaire du château tandis que la « Bear Ale » rend hommage au portail d'entrée du domaine.

vendredi 1 janvier 2016

Une bière: La Wernersgrüner Pils.

Située dans le land allemand de la Saxe non loin de la frontière tchèque, la brasserie « Wernersgrüner » a une longue histoire puisque son origine remonte exactement au 18 mars 1436.
Ce jour là, les frères Schorer obtinrent le droit d'ouvrir une taverne et de brasser de la bière. Durant les siècles qui suivirent, la brasserie changea souvent de propriétaire et ce n'est qu'à la fin du XVIII iéme siècle que le succès de la bière commença. Les années 1900 virent l'apogée de la brasserie même pendant l’ère communiste de cette partie de l'Allemagne.
En 2002, Wernersgrüner a rejoint le groupe Bitburger pour continuer sa longue histoire.

La « Wernersgrüner Pils » est une bière de basse fermentation titrant 4,9° arborant une belle mousse blanche et serrée.
Habillée d'une robe jaune pâle transparente, cette saxonne exhale une odeur douce, fine et maltée aux accents métalliques et marins.
En bouche, elle dévoile une saveur de céréale, une amertume moyenne mais longue ainsi qu'une aérienne effervescence.


La brasserie propose d'autres bières, la « Dark » au goût grillé, la « Radler » à la limonade et la 1436, une autre pils pour le marché intérieur allemand.

jeudi 24 décembre 2015

Une bière: La Brusseleir.

Décidés à produire des bières houblonnées, les belges de la « Brasserie de la Senne » déclinent l'amertume dans tout les styles qu'ils proposent. Ainsi, blondes, rousses et brunes sont conçues avec des belles quantités de houblon.

La « Brusselier » est une bière de haute fermentation de type « Black IPA » titrant 8°.
Couronnée d'une abondante mousse aux reflets brun-clair, cette belge à la robe transparente brun-acajou foncé exhale une odeur fleurie discrète ainsi que des effluves de torréfaction.
En bouche, on découvre un coté malté et grillé dans une texture légère où l'on ne ressent pas l'alcool. L'amertume du houblon arrive ensuite, équilibrée.


Les étiquettes des bières de la brasserie sont créées par l'artiste belge Jean Goovaerts cousin d'un des deux brasseurs. Ce sont un mélange de l'imagerie des années 20-30 et des affiches de propagande soviétique. Le tout agrémenté d'une bonne dose d'humour belge bien entendu !

lundi 21 décembre 2015

Une bière: L'Innis Gunn Lager.

L'histoire de la brasserie écossaise « Innis & Gunn » commence en 2002 quand le maître brasseur Dougal Sharp  est approché par la célèbre marque de spiritueux « Willian Grant » pour créer une bière afin d'aromatiser de senteurs douces et maltées le bois de fûts neufs devant contenir un de ses whiskies.
La bière était sensée être jetée après l'aromatisation des fûts, mais en la goûtant le brasseur s'est aperçu que les tonneaux lui avait en retour apporté des arômes agréables.
L'année suivante, en 2003, Dougal Sharp créé officiellement sa brasserie en partenariat avec « William Grant » et ayant racheté le brevet au distillateur écossais se lance dans le brassage de bières et leur vieillissement en fut.
Aujourd'hui, la brasserie installée à Glasgow produit une quinzaine de bières dont la plupart maturent dans des fûts ayant contenus des alcools forts. La brasserie propose également une lager traditionnelle.

L' « Innis & Gunn Lager » est une bière de basse fermentation titrant 4,6° et est brassée avec un soupçon d'avoine.
Auréolée d'une mousse fine et blanche mais de peu de tenue, cette écossaise exhibe une robe jaune pâle où dansent des remontées de petites bulles.
Dotée d'une odeur fraîche et citronnée, cette lager est désaltérante même si son goût s'évapore rapidement.

La brasserie récupère à travers le monde des fûts pour le vieillissement de ses bières. On y trouve donc notamment des fûts de rhum caribéen, de bourbon, de whiskey irlandais et de whiskies des Highlands ou d'Islay.


lundi 7 décembre 2015

Une bière: L'Isaac.

C'est dans le village de Piozzo dans le Piémont italien qu'a commencé l'histoire de la brasserie Baladin il y a bientôt trente ans. En effet, c'est début 1986 que Teo Musso s'est lancé dans l'ouverture d'un pub où dix ans plus tard il distribuait ses premières bières. Puis dés 1997, apparaissent les premières bières embouteillées qui marquent les véritables débuts de la brasserie.
Aujourd'hui, la brasserie a bien grandi, en taille ainsi qu'en bières proposées. Baladin qui est maintenant célèbre se décline en pubs nouvelle génération à travers toute l'Italie, produit ses propres matières premières dans un souci éco-responsable et propose des bières innovantes parfois en compagnie d'autres brasseries venants du monde entier. C'est ainsi prés d'une trentaine de bières de tout style qui sont proposées à l'année.

« Isaac » est une des premières bières de la brasserie puisque c'est en 1996 qu'est apparue cette bière dédiée au fils du brasseur. Bière de haute fermentation, cette italienne est une blanche de 6° composée de malts d'orge et de froment, de coriandre et d'écorces d'orange. Dotée d'une belle mousse blanche mais peu stable, la bière se pare d'une robe jaune pâle trouble. Possédant une odeur assez sèche et fruitée, cette bière désoiffante recèle un goût léger finement sucré mais peu de longueur en bouche .


En 2008, « Baladin » a lancé une bière « open source » en publiant en ligne la recette adaptée pour un brassage maison.

Lien Internet: http://www.baladin.it/

samedi 28 novembre 2015

Une bière: La Dark Sister.

C'est en 2012 que quelques révolutionnaires bruxellois ont commencé à secouer les traditions brassicoles belges. Ainsi est né le « Brussels Beer Project », projet participatif et co-créatif de fabrication de bière pour renouveler l'esprit du divin breuvage.
De ces échanges est apparue en juin 2013 la « Delta » première bière commercialisée, choisie par la communauté participative.
Aujourd'hui, la brasserie propose quatre bières brassées à longueur d'année, ainsi que des créations originales à la durée de vie éphémère.

La « Dark Sister » est appelée la sœur sombre de la « Delta » premier classique de la brasserie car elle possède les même levures et a subi le même houblonnage. C'est une black IPA de fermentation haute refermentée en bouteille titrant 6,5°.
Couronnée d'une exubérante mousse crémeuse aux reflets bruns de belle tenue, cette belge dévoile une robe transparente acajou très profond qui se trouble avec les levures du fond de la bouteille.
Au nez apparaissent des notes grillées et de fruits noirs ainsi que l'amertume du houblon.
On retrouve cette belle amertume en bouche, s'y mêle un gourmand goût de café.


La brasserie propose des bières en éditions limitées. On trouve ainsi une bières à la citrouille, une à la fève tonka et même une stout aux huîtres de Bretagne !

dimanche 8 novembre 2015

Une bière: La Brooklyn Lager.

New York, porte d'entrée des États-Unis, a vu arriver et s'installer des immigrants du monde entier. Parmi ceux-ci, des allemands et des britanniques qui ont amené l'art du brassage dans ce nouveau monde et ont permis l'installation de nombreuses brasseries.
Ainsi la « Grosse Pomme » comptait dans les années 1920 prés de quatre vingt entreprises brassicoles en activité dont une cinquantaine dans le quartier de Brooklyn, lieu à forte immigration allemande.
Avec l'arrivée de la Prohibition, tout changea et petit à petit, le déclin des brasseries artisanales commença jusqu'en 1976 qui vit la fermeture des derniers lieux de brassage new-yorkais.
Cependant, en 1987, des passionnés relancèrent l'histoire de la bière à New-York en créant la « Brooklyn Brewery ».
Aujourd'hui, la brasserie produit environ 255000 hl de bière par an avec une vingtaine de références dont une bonne dizaine de bières dans une gamme traditionnelle disponible toute l'année.

La « Brooklyn Lager » est une bière de basse fermentation titrant 5,2°. Dotée d'une mousse crémeuse aux reflets roux peu stable, notre américaine s'habille d'une robe orangée trouble.
Dégageant des effluves levurées et citronnées, elle possède un goût équilibré de malt finement grillé ainsi qu'une belle et longue amertume.


Bien qu'appliquant des techniques traditionnelles, la « Brooklyn Brewery » est entrée dans la modernité. En effet, la consommation électrique de son bâtiment provient entièrement de l’énergie éolienne.

lundi 5 octobre 2015

Une bière: La Cloche Rouge.

La gamme « Auvergne Autrement » continue à se développer et aujourd’hui ce n'est pas moins de dix bières que propose le distributeur cantalien « Desprat Vins ».
Dans cette gamme, outre une blonde bio et une noire de type trappiste, toutes sont parfumées avec des produits du terroir auvergnat.
C'est ainsi que l'on retrouve en plus de la commune blonde au miel et de la rouge au jus de baies, une ambrée à la châtaigne et à la gentiane, une blanche à la myrtille, une autre à la verveine, une blonde aux lentilles et enfin deux cuivrées, l'une aux noix l'autre aux cèpes !

La « Cloche Rouge » est une bière de haute fermentation non filtrée et non pasteurisée. Refermentée en bouteille, elle est additionnée de jus de sureau et titre 6°.
Dotée d'une mousse fine aux reflets rouges, la bière dévoile une robe rousse trouble parsemée de fines bulles.
Au nez remonte une légère odeur levurée et sucrée tandis qu'en bouche on ressent un goût doucement malté ainsi qu'une petite amertume équilibrée et une très aérienne âcreté.

Le sureau ne peut se consommer cru car il est légèrement toxique. C'est pourquoi il est souvent sous forme de jus. Riche en vitamines, le sureau contient également des puissants antioxydants comme les polyphénols.


jeudi 17 septembre 2015

Une bière: La Zinnebir.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la ville de Bruxelles ne compte que trois brasseries dans ses murs. Et la troisième n'y est que depuis peu de temps puisque ce n'est qu'en 2010 que le brassage a commencé dans ses locaux bruxellois.
Aujourd'hui, la « Brasserie de la Senne » produit environ 6000 hl de bière par an avec cinq références régulières plus quelques créations événementielles (saisonnières, collaboratives et expérimentales).

La « Zinnebir » est la plus vieille bière de la brasserie, elle a été créée en 2002 pour la « Zinneke Parade », défilé biennal de la ville de Bruxelles.
Bière de haute fermentation refermentée en bouteille et titrant 5,8°, cette bruxelloise est surmontée d'une mousse assez grossière mais de bonne tenue. Exhibant une robe jaune pâle trouble, elle possède une fine odeur houblonnée, fraîche et fruitée. Son goût légèrement malté est suivie d'une belle et longue amertume.


Le nom de la bière « Zinnebir » est un clin d’œil et un hommage au surnom que l'on donne aux bruxellois, les Zinnekes !

samedi 29 août 2015

Une bière: La Fée de l'Effet.

La société de distribution de boissons « Desprat Vins » basée dans le Cantal à Aurillac est spécialisée dans la diffusion des vins d'Auvergne.
Pour élargir son offre et toucher un autre public elle a créé avec la brasserie ligérienne « Sornin » la gamme « L'Auvergne Autrement » qui propose sept bières aromatisées avec des produits du terroir auvergnat.
Ces breuvages sont brassés à l'ancienne sans conservateurs, sont non filtrés et non pasteurisés, ils subissent enfin une refermentation en bouteille.

La « Fée de l'effet » est une bière blonde de haute fermentation titrant 5,6°. Bien qu'annoncée comme cervoise sur l'étiquette c'est une vraie bière puisqu'on retrouve des houblons dans sa composition. Aromatisée au miel du Cantal, la bière exhibe une mousse fine, blanche et onctueuse ainsi qu'une robe jaune pâle trouble.
Au nez, on reconnaît des senteurs levurées et légèrement mielleuses. En bouche, cette cantalienne dévoile une saveur peu sucrée, finement florale et une amertume équilibrée.


L'orge utilisé pour le brassage de cette bière est aussi issu de la région auvergnate puisqu'il provient du petit village de Landos dans la Haute-Loire.

lundi 24 août 2015

Une bière: La Taras Boulba.


Installée en région bruxelloise dans la ville de Mollenbeck-Saint-Jean depuis 2010, les débuts de la « Brasserie de la Senne » remontent à 2003.
Petite brasserie artisanale, l'entreprise se veut rigoureuse dans le choix et la qualité de ses matières premières.Ainsi les bières produites sont sans additifs, non filtrées et non pasteurisées.
Les brasseurs revendiquent également un amour de l'amertume, amertume qui se retrouve dans leurs créations.

La « Taras Boulba », une des premières bières créée par la brasserie, est une bière de haute fermentation refermentée en bouteille et titrant 4,5°. Auréolée d'une mousse blanche fine et stable, cette belge dévoile une robe jaune pâle trouble traversée par des remontées de fines bulles.
Au nez, on perçoit une odeur très houblonnée ainsi que des effluves métalliques et d'agrumes.
En bouche, on ressent la présence d'une belle amertume longue, fruitée et florale. La bière apparaît sèche et finement piquante sur la langue.

Taras Boulba est le héros d'un roman de l'écrivain Nicolas Gogol. A travers ce personnage de guerrier cosaque courageux et fier, l'écrivain ukrainien célèbre dans cette oeuvre l'âme russe et les splendeurs de la grande Russie.


mardi 14 juillet 2015

Une bière: La Twisted Thistle IPA.

Plus grande et plus ancienne brasserie indépendante d’Écosse, la brasserie Belhaven est finalement passée elle aussi dans le giron du groupe « Greene King » en 2005.
Situé non loin d’Édimbourg, dans un quartier de la ville de Dunbar, ce vieux monument brassicole britannique fondé en 1719 a pu gardé un peu d'indépendance et propose actuellement une dizaine de bières en bouteille.

La « Twisted Thistle IPA » ou « Chardon Tordu » en français est une bière de haute fermentation titrant 6,1°.
Couronnée d'une mousse blanche de bonne tenue, cette écossaise dévoile une belle robe orange pâle limpide.
Dotée d'une odeur houblonnée fleurie et finement métallique, elle possède un goût délicatement malté avec une pointe caramélisée ainsi qu'une amertume douce mais longue et persistante.


La brasserie utilise l'eau de puits creusés par des moines qui brassaient déjà leurs bières à cet endroit dés le XVI iéme siècle.

samedi 11 juillet 2015

Une bière: l'Old Speckled Hen.

Fondée il y a plus de trois cents ans en 1711, la brasserie anglaise « Morland » a connue une histoire mouvementée avec des acquisitions de nombreux concurrents à la fin du 19 iéme siècle puis son rachat en 2000 par le groupe « Greene King ».
Basée dans le Suffolk à Bury St Edmunds, la brasserie propose actuellement trois bières dont sa plus connue l' « Old Speckled Hen » née en 1979.

Bière de haute fermentation, cette ale possède une mousse fine légèrement cuivrée. Habillée d'une robe rousse transparente, elle affiche une odeur fraîche aux fines effluves métalliques et caramélisées.
Cette anglaise de 5,2° offre un goût léger et des saveurs douces et maltées ainsi qu'une amertume satisfaisante.


Brassée pour célébrer les cinquante ans de la firme automobile MG, la bière tient son nom d'un vieux véhicule utilisé à l'intérieur du domaine de l'usine.Affublé d'un sobriquet en argot anglais, la voiture a vu son nom évoluer au cours du temps pour devenir « Old Speckled Hen » littéralement « Vieille Poule Mouchetée » !!

jeudi 14 mai 2015

Une bière: La Super Bock Stout.

Créée en 1927 à Porto, la marque « Super Bock » est une institution au Portugal où sa blonde est la plus populaire des bières.
Appartenant au groupe Unicer, la marque propose plus d'une demi-douzaine de bières dont des sans alcool et une aromatisée aux agrumes.
Dernièrement en 2013, la marque à lancé sa collection « Selecçào 1927 », un ensemble de six bières inspirées des meilleures traditions brassicoles européennes. Bières de haute gamme, elle sont distribuées saisonnièrement et en édition limitée.

La « Super Bock Stout » sortie en 2003 est une bière noire de basse fermentation titrant 5°. Dotée d'une mousse aux reflets marron clair, cette portugaise est d'une couleur noir teinté acajou. Elle exhale une odeur fraîche et fine de malt grillé. Grillé que l'on retrouve en bouche accompagné d'une légère amertume et d'un peu de corps.

Chaque année au Portugal, la marque sponsorise et arrose en été un festival: le « Super Bock Super Rock » !

vendredi 1 mai 2015

Une bière: La Goose Island IPA.

Tirant son nom d'une petite île située sur la Chicago River en pleine centre de l'agglomération chicagoane, la brasserie « Goose Island » (île aux oies en anglais) fête en 2015 les vingt ans de son usine de production.
Fier de sa devise « Nous n'avons pas besoin d'être la seule bière que vous buvez, nous voulons juste être la meilleure bière que vous buvez ! », l'entreprise a proposé depuis sa création de nombreuses bières.
Aujourd'hui, c'est plus de vingt cinq créations qui sont disponibles à l'année ou en saison et notamment des bières vieillies en fûts de bourbon.

La « Goose Island IPA » avec ses 5,9° est une bière de haute fermentation.
Auréolée d'une mince mousse blanche, notre américaine exhibe une robe jaune-orangé légèrement trouble.
Dotée d'un nez fruité aux arômes de thé, finement acide et houblonné, cette IPA dévoile un goût bien malté avec une franche amertume persistante.


La brasserie possède également des pubs où elle propose ses produits accompagnant des menus. Les pompes qui ornent les fûts ont pour poignées des superbes cous d'oies en porcelaine !

mercredi 15 avril 2015

Une bière: L'Ampleforth Abbey Beer.

La Belgique avec ses bières d'abbaye qui sont prés d'une cinquantaine possède un style bien spécifique dans le monde brassicole. Pourtant, elle n'est pas le seul pays où les communautés chrétiennes brassent le malt. On trouve pas loin d'une dizaine de bières d'abbaye françaises et quelques unes en Allemagne, aux Pays Bas, en Autriche, au Canada et aux États-Unis.

Produites directement à l'abbaye ou sous licence délivrée à un brasseur, ces bières faisant référence à la vie monastique permettent des revenus parfois conséquents pour les monastères.
C'est ainsi que l'abbaye Saint Laurent d'Ampleforth située au nord-est de l'Angleterre dans le Yorkshire du Nord a décidé de commercialiser sa propre bière pour garantir son autosuffisance.
En juillet 2012 est donc sortie à la vente la première bière de l'abbaye en partenariat avec la brasserie Little Valley, le monastère ne pouvant pas encore produire sur son site.

L'« Ampleforth Abbey Beer » est une bière de haute fermentation titrant 7° brassée avec des malts d'orge et de blé.
Surmontée d'une mousse au reflets bruns, la bière exhibe une robe acajou transparente troublée en versant le fond de la bouteille.
Dégageant une odeur levurée et finement grillée, cette anglaise dévoile un goût de réglisse et une amertume discrète mais bien présente. En final, on découvre le malt torréfié et une petite note d'alcool.


La recette de la bière remonterait bien avant l'implantation de l'abbaye en Angleterre en 1802. elle daterait du début du XVII ième siècle et aurait même son origine en Lorraine !

dimanche 12 avril 2015

Une bière: La Punk IPA.

L'histoire des brasseries artisanales a commencé à la fin des années 1970 en Grande Bretagne pour peu à peu se généraliser à travers le monde au cours des décennies suivantes.
Aujourd'hui, ces petites brasseries secouent le monde de la bière en proposant souvent des produits de haute qualité et en redéfinissant même la notion de bière.
Les écossais de Brewdog, extrémistes brassicoles, n'ont eux qu'une ultime stratégie : l'innovation.
Aussi, depuis leur début en 2007, c'est plus d'une cinquantaine de bières qui ont été créées, expérimentations pour la plupart ( brassage avec grains et fruits, vieillissement en fûts de différents vin, bière au degré d'alcool ultime, etc).
Mais la brasserie en constante et exponentielle croissance propose également une gamme avec ses standards comprenant un peu plus d'une demi-douzaine de délicieux élixirs .

Parmi celle-ci, on retrouve la « Punk IPA » bière de haute fermentation titrant 5,6°. Brassée avec pas moins de six houblons différents, cette écossaise possède une belle mousse blanche surmontant un philtre jaune-orangé pâle finement trouble.
Caractérisée par une explosion d'effluves d'agrumes et de fruits tropicaux frais, la bière se dévoile légère en bouche, très fruitée avec une amertume intense et persistante. Un délice de fraîcheur et de houblon !


Brewdog ne se bat pas que sur la fraîcheur, elle tente également de réaliser la bière la plus forte du monde. Aussi depuis quelques années elle est en compétition avec d'autres brasseries européennes pour ce titre. Après avoir dominée plusieurs fois avec sa « Tactical Nuclear Penguin », sa « Sink the Bismarck » et sa « The End of the Story » elle est actuellement dépassée par une néerlandaise qui titre 70° !!!

dimanche 29 mars 2015

Une bière: L'Old Tom Original.

La « Robinsons Brewery », brasserie familiale anglaise, à rapidement rencontré le succès avec ses premières bières. Mais l’entreprise à acquis une notoriété internationale quand elle s'est acoquinée avec le légendaire groupe de heavy metal « Iron Maiden » pour sortir la « Trooper » une ale standard.
Ce coup de projecteur a permis de rappeler que la brasserie avait créé peu après ses débuts l' « Old Tom Original » une bière brune toujours au sommet puisque élue meilleure ale du monde en 2009.

L' « Old Tom Original » est une bière de haute fermentation titrant 8,5° à la mousse beige fine. Parée d'une robe acajou foncé limpide, cette anglaise exhale des effluves fruitées et sucrées de pruneau et de malt torréfiés. En bouche, on retrouve ces saveurs torréfiées ainsi que d'autres, épicées et vineuses. On discerne également une belle et franche amertume, l'alcool se montre lui harmonieux et bien dosé.


Une ale anglaise chaleureuse et délicieuse, à consommer dans un fauteuil avec un vieux chat sur les genoux !

samedi 21 mars 2015

Une bière: La Paix Dieu.

Située en Wallonie, la brasserie Caulier est une brasserie familiale âgée d'une vingtaine d'années et brassant environ 500 hl de bière par an.
Célèbre pour sa gamme « Bon Secours » composée de cinq bières, la brasserie s'est associée avec l'ancienne Abbaye de Paix Dieu appartenant aujourd'hui à l'Institut du Patrimoine Wallon pour créer une bière forte unique puisque brassée essentiellement à la pleine lune.

Enfermée dans une bouteille de 33cl à bouchon mécanique, la « Paix Dieu » est une bière de haute fermentation refermentée en bouteille, elle est additionnée de sucre candi pour titrer 10° !
Sur son étiquette, on peut lire qu'elle a été brassée le soir de la pleine lune du 23 septembre 2010.
Dotée d'une mousse blanche exubérante, cette bière forte exhibe une robe jaune-pâle finement voilée où remontent de fines bulles.
Au nez s'expriment une odeur sèche fleurie et fruitée et des effluves alcoolisées.
En bouche, on découvre d'abord une bière avec peu de corps, douce et mielleuse, à l'amertume équilibrée puis vient ensuite l'alcool qui envahit les papilles.

D’après le brasseur, les moniales de l'Abbaye de Paix Dieu brassaient quelquefois de la bière à la pleine lune. Cela permettrait d'obtenir une levure plus active, ainsi que plus de corps et de longueur à la bière.
Si le calendrier lunaire est souvent utilisé par des jardiniers et des viticulteurs, rien n'explique à l'heure actuelle de façon scientifique si la pleine lune exerce une quelconque influence !




Lien Internet : http://paixdieubeer.be/fr/

dimanche 15 mars 2015

Une bière: La Lion Stout.

Île située à l’extrémité sud de l'Inde, le Sri Lanka anciennement Ceylan est tombée sous le contrôle des européens à partir du XVI ième siècle.
Après avoir été successivement portugaise puis néerlandaise, l’île est passée totalement sous domination anglaise en 1815. Les colons britanniques y introduisirent alors la culture du thé et construisirent un réseau ferroviaire.
Puis en 1860, un planteur anglais établit une brasserie familiale aux milieu de l’île. Ce fut le départ de l'histoire des bières « Lion ».
Aujourd'hui, la « Lionbeer Brewery » est associée au groupe Carlsberg et brasse ainsi deux produits du géant danois ainsi que ses fameuses « Lion » : la Lager, la Strong et la Stout.

La « Lion Stout »  est une bière de haute fermentation titrant 8,8°.
Surmontée d'une mousse fine marron clair, cette stout exhibe une robe noire impénétrable.
Dotée d'arômes sucrés de café et de malts torréfiés, la bière dévoile des saveurs de chocolat et de café ainsi qu'un fin goût fumé. Une saveur agréable de grillé et une longue amertume s'installent sur les papilles. Stupéfiante bière douce et amère !


Cette délicieuse bière s'est fait connaître mondialement grâce au bièrologue Michael Jackson qui est allé la dénicher au fin fond de cette île de l'océan indien.

mercredi 4 février 2015

Une bière: La Maredsous Triple.

L'abbaye de Maredsous n'a jamais personnellement brassé ses bières. Dés la mise au point des recettes par les maîtres brasseurs de l'abbaye ardennaise en 1940, la production a été confiée à la brasserie Binard à une trentaine de kilomètres.
Vingt trois ans après, c'est Duvel-Moortgat qui reprend la production des trois bières de la gamme mais cette fois ci en région flamande où est installée la brasserie.

La « Maredsous Triple » est une bière de haute fermentation refermentée en bouteille et titrant 10°.
Habillée d'une belle mousse fine aux reflets dorés et d'une robe roux-clair légèrement voilée, cette triple exhale une odeur finement aigre, sucrée, alcoolisée aux effluves de pruneau.
Elle dévoile en bouche un goût malté et sucré, une amertume moyenne mais longue ainsi que des saveurs alcoolisées et liquoreuses.


Si la brasserie ne produit pas ses bières sur son site, on peut néanmoins les déguster à l'abbaye dans leur typique et locale chope en terre !

dimanche 1 février 2015

Une bière: La Piledriver.

Depuis ses débuts, on a toujours associé au rock une seule boisson : la bière. En effet, inimaginable de ne pas trouver à tout bon concert qui se respecte une pinte ou une canette de bière blonde.
Aussi, de plus en plus d'artistes s'associent avec des brasseries pour proposer leur propre nectar (souvent plus dans une démarche commerciale que par soucis d'une boisson de qualité!).
Le légendaire groupe anglais Status Quo s'est accoquiné avec la bouillonnante brasserie « Wychwood » pour proposer sa « Piledriver » une ale légère de caractére.

Bière de haute fermentation, la « Piledriver » titre 4,3°. Surmontée d'une belle mousse aux reflets roux, la bière dévoile une belle robe limpide et rousse.
Au nez apparaissent de fines effluves de malt et de caramel. En bouche on découvre un corps léger aux arômes fruités ainsi qu'une amertume longue et sèche.


Piledriver ( marteau-pilon en français) paru en 1972 est le cinquième album de Status Quo et c'est lors de sa réédition que le groupe a eu l'idée de créer sa bière. L'étiquette reprend la pochette verso de l'album agrémenté de la célèbre devise du groupe: « Rockin' all over the World » !

jeudi 29 janvier 2015

Une bière: La Corne du Bois des Pendus Triple.

L'actualité récente de la brasserie belge Ebly tourne plus autour des à-cotés que des produits eux-mêmes.
En effet, après une querelle et des démêlés judiciaires avec la brasserie Bosteels au sujet de la ressemblance de leurs verres et de leurs portoirs, la brasserie se retrouve devant la réticence des riverains de la future brasserie en construction. La vie de brasseur artisanale n'est décidément pas une sinécure.

Sœur de la blonde, la « Corne du Bois des Pendus Triple » est une bière de haute fermentation qui annonce 10 °.
Surmontée d'une mousse blanche abondante, la bière révèle une robe jaune-orangé légèrement voilée. Dotée d'une belle odeur houblonnée, cette triple puissante possède un goût malté ainsi qu'une belle amertume longue et sèche.


En attendant, de pouvoir être brassée dans sa brasserie, la triple est comme la blonde produite à façon par la « Brasserie des Légendes »

samedi 24 janvier 2015

Une bière: La Coreff Brune.


Cela fait bientôt trente ans que la brasserie Coreff propose ses bières bretonnes aux amateurs d'amertume. Avec plus de 10 000 hl produits par an, elle qui désoiffe le monde avec une dizaine de bières dont plusieurs « bio » est toujours à l'affût pour créer et innover.

La « Coreff Brune » est  une bière de haute fermentation titrant 6,5° à la mousse fine et de couleur beige. Dévoilant une robe acajou profond pratiquement opaque, la bière exhale une odeur grillée et finement iodée. Elle montre en bouche une douceur, une saveur agréable et légère de malt grillé mais peu d'effervescence.

La brasserie est une entreprise militante qui n'a pas eu peur de s'associer aux opposants de l'aéroport de Notre Dame des Landes.
Pour eux, elle a crée une bière bio ( Aéroport Nann) dont les bénéfices ont été reversés aux opposants.


dimanche 11 janvier 2015

Une bière: La Sainte Colombe Grand Cru.


Si les premières mentions d'un « Barley Wine » (ou vin d'orge pour nous) remontent à la Grèce antique, la véritable naissance de cette variété de bière date de la fin du XVIII ième siècle en Angleterre.
Le siècle suivant vit son essor puis son déclin. Ce n'est qu'a la fin des années 1970, que sous l'impulsion d'une brasserie américaine le style a resurgit dans le monde brassicole.
Aujourd’hui, un « Barley Wine » est une bière forte ( entre 8° et 12°), sucrée, amère et houblonnée. Sa couleur peut varier d'une couleur ambrée à un noir intense.
Souvent destinées a vieillir en bouteille, ces bières à la fabrication différente (levure en forte concentration, longs processus de fermentation et de maturation) finissent par donner des saveurs qui évoquent ceux du vin de la treille d'où le nom de vin d'orge.

C'est en 2001 que la brasserie artisanale bretonne « Sainte Colombe » a créé la « Sainte Colombe Grand Cru ». Deux fois médaillée d'argent au concours général agricole de Paris, cette bière de haute fermentation disponible en mars et avril est non filtrée, non pasteurisée, refermentée en bouteille et titre 10°.
Proposant une mousse marron-clair de tenue fugace, la bière dévoile une robe acajou très foncé.
Exhalant des arômes alcoolisés de chocolat et de café, ce barley wine est en bouche épais, liquoreux, avec un goût intense de malt grillé et une amertume agréable s'étiolant en douceur.

Pour certains, cette dénomination vineuse viendrait de l'époque des guerres napoléoniennes, époque où les livraisons de vin de Bordeaux qui n'arrivaient plus en Grande Bretagne provoquaient un manque d'élixir bordelais !

vendredi 2 janvier 2015

Une bière: La Dremmwel Dorée Bio.


La Brasserie de Bretagne, c'est prés d'une vingtaine de bières, de toutes les couleurs de toutes les forces. C'est également un succès croissant et un acteur majeur de la bière en Bretagne.
Aussi, pour élargir son offre, l'entreprise a développé une gamme bio en repensant ses bières «  Dremmwel ». Ainsi, cette gamme comprenant une blonde, une dorée, une rousse et une stout est brassée avec du malt bio local.

Bière biologique de haute fermentation titrant 7,7°, la « Dremmwel Blonde Bio » est coiffée d'une mousse blanche assez grossière et s'habille d'une robe ambrée légèrement trouble.
Marquée par une odeur houblonnée, la bière déçoit un peu par son son goût peu intense, sa légère amertume persistante. Son effervescence rappelle parfois celle du cidre.




mardi 30 décembre 2014

Une bière: La Gulden Draak.


La ville flamande de Gand à la confluence de la Lys et de l'Escaut possède un beffroi sur le haut duquel veille depuis 1377 un dragon doré, « Gulden Draak » en flamand, fait de quatre cents kilos de cuivre.
L'origine de ce dragon diffère selon les conteurs. Pour certains, cette statue ornait la proue du bateau du roi norvégien Sigrid Magnusson quand celui-ci partit en croisade en 1111. Pour d'autres, le dragon aurait été tué à Jérusalem lors de cette même croisade et ramené à Bruges où après avoir été brûlé il aurait été récréé sous forme de copie en métal par un artiste. Mais pour tous, il rappelle la rivalité entre les brugeois et les gantois ainsi que le symbole de la liberté et de la puissance de la ville de Gand.
Située à quelques kilomètres de l'agglomération gantoise, la brasserie « Van Steenberge » a honoré la légende en créant une bière brune forte habillée d'une bouteille blanche aux couleurs de la ville.

La « Gulden Draak » est une bière forte de haute fermentation titrant 10,5°.
Surmontée d'une mousse assez éphémère aux reflets bruns, la bière possède une robe acajou transparente. Au nez, des effluves de porto se dégagent, ainsi qu'une fine odeur sucrée.
En bouche, cette brune dévoile un côté sirupeux qui s'accompagne d'un goût persistant puissant, alcoolisé et caramélisé ainsi que d'une amertume subtile.

Depuis tout récemment, la « Gulden Draak » se boit dans un nouveau verre qui a la forme d'un œuf de dragon posé sur un rocher. Ce calice renforce le côté mystique de la dégustation de cet élixir!

dimanche 14 décembre 2014

Une bière: L'Ægir Sumbel Porter.


Le village norvégien de Flåm, située au fond de l'Aurlandsfjord est réputé comme passage touristique avec notamment ses vingt kilomètres de chemin de fer qui jouissent d'un des plus beaux panoramas au monde.
Mais le village cache également un autre trésor : la brasserie Ægir, créée en 2007.
Proposant plus d'une vingtaine de bières en bouteille ainsi qu'à la pression dans son propre pub, la brasserie commence à exporter en dehors de ses frontières.

L' « Ægir Sumbel Porter » est une bière de haute fermentation titrant 4,7° à la mousse beige éphémère.
Exhalant une délicieuse odeur de pain grillé, cette porter assez dense dévoile des notes assez longues de chocolat et de café ainsi qu'une amertume moyenne mais persistante.

La brasserie tient son nom d'un géant de la mythologie norvégienne. Ægir, qui signifie « mer » dans une langue scandinave médiévale, est un magicien qui a notamment brassé de la bière dans un chaudron pour les dieux nordiques.

samedi 6 décembre 2014

Une bière: La Saint Feuillien Brune.


En 655, parcourant l’actuelle province belge de Hainaut pour évangéliser les populations locales, le moine irlandais Feuillien et ses compagnons furent massacrés par des bandits en pleine forêt.
Pour rendre hommage à ce saint très vénéré, une abbaye de Prémontrés fut construite en 1125 à l'emplacement de la tuerie dans l'actuel village de Le Roeulx.
En 1873, dans ce même village, la brasserie Friart commença à brasser ses premières bières.
Après avoir créé avec succès sa gamme « Saint Feuillien » quelques années plus tard, la brasserie prit le nom de sa bière phare.
Aujourd'hui, elle complète son offre avec notamment la gamme « Grisette » qui offre des bières légères et fruitées.

La « Saint Feuillien Brune » est une bière de haute fermentation, refermentée en bouteille et titrant 8,5°.
Lauréate d'un prix en 2012, cette brune surmontée d'une belle mousse fine et crémeuse aux tons beiges dévoile une robe limpide acajou foncé.
Dotée d'un parfum fruité et légèrement grillé, cette bière est douce en bouche avec son goût malté et sa fine amertume.

La brasserie propose sa gamme « Saint Feuillien » en plusieurs volumes. Ainsi, on peut palier une soif personnelle avec la chopine de 25cl et inviter quelques amis à déguster un Salmanazar de 9 litres !!

dimanche 9 novembre 2014

Une bière: L'Old Tom Chocolate.


C'est dans la ville de Stockport non loin de Manchester qu'est implantée la « Robinsons Brewery » une des plus anciennes et plus prospères brasseries familiales du Royaume-Uni.
Née en 1838, la brasserie, aux mains de la sixième génération des Robinson, a tout de suite connu le succès grâce non seulement à ses bières mais aussi grâce à de nombreuses acquisitions de pubs pour distribuer ses boissons.
Aujourd'hui, « Robinsons Brewery » propose une quinzaine de bières à la pression et une demi-douzaine en bouteille.
Parmi ces bières, on trouve la renommée « Old Tom », disponible à la pression et en bouteille où elle est accompagnée par deux petites sœurs, la « Ginger » et la « Chocolate ».

L'«Old Tom Chocolate » est une bière de haute fermentation titrant 6°, composée de malt et de blé auxquels un chocolatier renommé anglais a ajouté une touche de cacao.
Surmontée d'une mousse aux reflets bruns assez stable, cette ale dévoile une magnifique robe acajou transparente.
Exhalant une chaude odeur de chocolat au lait, elle possède un goût doux malté et chocolaté ainsi qu'une belle amertume qui s'estompe doucement.

Old Tom était le chat de la brasserie à la fin du 19 iéme siècle quand la première bière de la gamme fut créée. En son souvenir, l'esquisse de son portrait faîte à l'époque orne encore le médaillon de l'Old Tom vendue à la pression dans les pubs!

lundi 3 novembre 2014

Une bière: La Voll-Damm.


La brasserie barcelonnaise Damm, fondée par un alsacien exilé, a toujours revendiqué ses racines dans la création de ses bières.
En 1953, la société, après avoir conquis le marché espagnol, attaque le marché international et en profite pour présenter sa nouvelle bière la Voll-Damm.
Bière de type « Märzenbier », qui est à l'origine une lager allemande produite jusqu'au mois de mars et brassée avec une quantité importante de malt, la « Voll-Damm » est disponible d'abord l'été, puis en raison de son succès elle est distribuée tout au long de de l'année.
Pour renforcer le côté puissant de la bière, le préfixe Voll (signifiant plein/dense en allemand ) a été ajouté dans le nom,


Dotée d'une belle mousse fine et onctueuse, la « Voll-Damm » est une bière de basse fermentation titrant 7,2°. Révélant une robe transparente jaune-orangé, cette lager exhale une odeur mielleuse et maltée. En bouche, on la découvre alcoolisée, finement sucrée ainsi que maltée et dotée d'une belle amertume.

Ce type de bière fabriqué jusqu'en mars arrive à maturité en octobre, c'est pour cela que l'Oktoberfest a été créé et se trouve à cette époque de l'année.

samedi 1 novembre 2014

Une bière: La Ty Gwenn.


C'est en septembre 2012 que l'idée de cette bière est venue aux dirigeants de la Brasserie de Bretagne sur la demande du groupe Carrefour.
 
En effet, à la même époque, le président américain Obama se lançait dans la course à un second mandat et en profitait pour dévoiler la recette d'une bière au miel concoctée dans les cuisines de la Maison Blanche.
Deux mois après, la « Ty Gwenn », bière blanche aromatisée au chouchen, sortait sur le marché, habillée d'une étiquette représentant la Maison Blanche (Ty Gwenn en breton) et les drapeaux américain et armoricain.
Aujourd'hui, l'histoire de cette bière est bien loin, l'étiquette est devenue plus sobre sans drapeaux et monument.

La « Ty Gwenn » est une de bière blanche brassée à l'orge et au froment et aromatisée au chouchen (boisson bretonne à base de miel fermenté).
Titrant 4,8°, elle possède une mousse blanche assez grossière mais de bonne tenue.
Dotée d'une robe trouble jaune pâle aux reflets verts, la bière exhale une odeur de bière blanche assez particulière.
Un goût léger de miel et une saveur sucrée caractérise cette « Maison Blanche ».

Le chouchen aromatisant la bière provient de la Distillerie des Menhirs, une des seules voire la seule distillerie confectionnant des whiskies au blé noir !

dimanche 21 septembre 2014

Une bière: La Coreff Blonde.


Après la seconde guerre mondiale, la France brassicole est figée, plus rien de créatif n'apparaît sur le marché.
Il faut attendre de nombreuses décennies, pour qu'enfin en 1985, une première brasserie artisanale voit le jour en Bretagne et lance la révolution des micro-brasseries françaises.
Fondée par deux ex-banquiers, la brasserie des Deux Rivières voit le jour à Morlaix dans le Finistére.
Transférée à Carhaix en 2005, la société en grandissant a pris le nom de sa bière phare: la « Coreff ».
Aujourd'hui, avec pas loin d'une dizaine de bières à son actif dont une bio, la brasserie est bien implantée dans l'univers des bières bretonnes.


La « Coreff Blonde » est une bière de haute fermentation titrant 4,2° à la mousse blanche éphémère.
Parée d'une robe jaune pâle aux reflets troubles, cette blonde légère dévoile une douce odeur maltée et épicée.
En bouche, on découvre une bière assez aqueuse, herbeuse ainsi qu'une amertume sommaire.


Le nom « Coreff » est bien sûr lié à la bière puisqu’en moyen breton (langue parlée du XI ième au XVII ième siècle) il signifie Cervoise !

dimanche 20 juillet 2014

Une bière: La Grolsch Premium Lager.

Prêt à fêter son quadricentenaire, la brasserie néerlandaise Grolsch se porte toujours bien malgré son âge.
En effet, c'est en 1615, au bord de la frontière allemande, que la brasserie à été fondée dans la petite ville de Groenlo (anciennement Grol, ce qui a donné son nom à la bière et la brasserie).
Pendant longtemps, la brasserie est restée indépendante, pourtant elle n'a pas pu résister éternellement et a été rachetée en 2008 par le grand groupe SAB Miller.
 Aujourd'hui, la brasserie propose pas loin d'une dizaine de bières et autres dérivés. Outre sa pilsner très connue, on trouve la « Kanon » au fort degré alcoolique.
  
La « Grolsch Premium Lager » est une bière de basse fermentation titrant 5°, conditionnée ici dans une bouteille en verre de 450 ml gravée avec bouchon mécanique en céramique ( dont Fischer s'inspirera).
Surmontée d'une mousse blanche dense mais assez grossière, cette pils exhibe une robe jaune-or transparente.
Dotée d'une odeur fraîche de céréale et de houblon, elle est légère, finement aqueuse et posséde une belle amertume.
 
 La brasserie tient à son eau pure, aussi quand en 2004 la brasserie a déménagé sur un nouveau site, elle a fait construire une conduite de sept kilomètres pour acheminer l'eau du puits originel vers ses nouvelles installations !

mercredi 16 juillet 2014

Une bière: L'Epitaphe Artisanale Lorraine.

La Lorraine est et a toujours une grande terre de brasseurs et reste une des premières régions productrices française de bière.
D'ailleurs la région possède avec Saint Arnoul son propre patron des brasseurs et cela depuis très longtemps.
Le développement des brasseries s'est fait progressivement au cours des siècles, aidé dans un premier temps par les abbayes puis par l'industrialisation au milieu du XIX ième siècle. Après la guerre franco-allemande de 1870 et l'annexion de l'Alsace, la Lorraine va voir affluer des brasseurs alsaciens désireux de garder leurs marchés.
Aujourd'hui, après un XX iéme qui a vu fermer de nombreuses brasseries, plus d'une trentaine d'entreprises continue à faire vivre cette histoire brassicole.
 
 
L'« Épitaphe Artisanale Lorraine », bière de haute fermentation refermentée en bouteille est une création d'une de ces nouvelles brasserie du début de ce siècle.
Titrant 5°, la bière possède une mousse blanche et une robe orangée trouble.
Dotée d'une odeur légère de houblons et de levure, cette lorraine parfumée et maltée dévoile une belle et bonne amertume.

jeudi 19 juin 2014

Une bière: La Merlin's Ale.

C'est dans le petit village de Broughton au cœur des « Scottish Borders » qu'est implantée depuis 1979 la brasserie « Broughton Ales ». Petite structure, elle a relancé en Écosse l’enthousiasme pour les bières en fût. Proposant une dizaine de bières permanentes en bouteille et en fût, la brasserie produit également une dizaine de bières saisonnières en fût.
 
La « Merlin's Ale » est une bière de haute fermentation titrant 4,2°.
C'est sous une mousse blanc cassé assez fugace que se trouve cette bière de couleur orangée trouble.
Doté d'un parfum fruité de levure anglaise, cette bière enchanteresse possède une belle amertume et un goût malté typique des bières britanniques.
 
Merlin, le plus légendaire et sylvestre des magiciens, aurait longtemps vécu dans les forêts du sud de l’Écosse. Prés de Broughton, à Drumelzier, existerai un buisson épineux qui marquerai l'emplacement de sa sépulture !


vendredi 6 juin 2014

Une bière: L'Uzelle Ambrée.


C'est avec l' « Uzelle Ambrée » et sa médaille d'or reçue au concours de Saint-Nicolas-de-Port en 2009 que la « Brasserie des Trois Frontières » s'est fait connaître en dehors de sa région.

Conditionnée dans une bouteille de 50 cl pour étancher une grosse soif comme le recommande la brasserie, l' Uzelle Ambrée est une bière de haute fermentation non filtrée et non pasteurisée titrant 4,9° brassée avec un soupçon de froment.
Surmontée d'une mousse aux reflets beiges, abondante et stable, la bière est rousse et légèrement trouble.
Exhalant une odeur finement métallique, elle dévoile un goût piquant, peu de corps et une petite amertume. Le final de houblon est bizarre, sec et piquant.

Les bières tirent leur nom « Uzelle » de la tour romane hexagonale de l'« Usselskirch », énigme archéologique qui domine le village de Boust où est implantée la brasserie.

mercredi 4 juin 2014

Une bière: La Brunehaut Blonde Bio.


Nichée dans le village belge de Brunehaut collée à la frontière française, la brasserie « Brunehaut » a vu le jour officiellement en 1890 même si des premières traces d'activité brassicole dans les environs remontent au XII iéme siècle.
Aujourd'hui la brasserie propose de nombreuses bières à façon, des bières régionales, une gamme de bière d'abbaye ainsi également que la gamme « Brunehaut » qui est composée de bières biologiques et sans gluten.

La « Brunehaut Blonde Bio » est une bière de haute fermentation titrant 6,5°qui a gagné le Bira Gold en 2011.
Surmontée d'une mousse très légèrement teintée, la bière propose une robe blonde finement troublée et traversée par de fines bulles.
Dotée d'une odeur fraîche et sucrée qui rappelle le panaché, cette bière bio est assez sèche, un peu sucrée avec une amertume moyenne mais assez longue.

Certaines personnes sont intolérantes au gluten, son absorption pouvant entraîner de graves maladies intestinales. Aussi, avec la gamme « Brunehaut », ces intolérants peuvent enfin déguster une bière sans soucis !